« Le nu dans la peinture » à la Galerie nationale d’art moderne et contemporain de Rome

août 2, 2012 | 0 Comments | Expositions immaginaires

La GNAM, est un musée national italien situé dans la villa Borghèse à Rome, qui a ouvert en 1883. Les galeries présentent des expositions temporaires, principalement centrées sur les artistes italiens mais elle s’ouvre régulièrement à des artistes de la scène internationale. Ce lieu prestigieux se prête parfaitement à la fameuse série « le nu dans la peinture » de Didier Gualeni.

Le concept de cette série est assez simple, il s’agit de reproduire des poses de tableaux connus. Ainsi le photographe a revisité des œuvres de grands maîtres comme, Bonnard, Boticelli, Matis, Modigliani, Seurat, Balthus, Ingres, Goya, Klimt, Schiele, Bouguereau, Boucher, Degas, Léon Gérôme, Toulouse Lautrec….
L’originalité de la démarche est de prendre un nombre important de photos à quelques centimètres du modèle afin de le reconstituer en superposant les images obtenues. Il y a des imperfections qui donnent une touche de jamais vu au puzzle ainsi obtenu. Une photo noir et blanc classique donne une idée plus fidèle du modèle et vient compléter l’ensemble.

"Le nu dans la peinture" à la Galerie nationale d'art moderne et contemporain de Rome

« Le nu dans la peinture » à la Galerie nationale d’art moderne et contemporain de Rome

Dans une interview au Corriere della Sera, Didier Gualeni précise sa démarche :

J’ai toujours été fasciné par la relation qui s’installait, le temps d’une séance, entre un peintre et son modèle et j’ai eu envie de recréer des tableaux célèbres de nu.

Ma première tentative d’interprétation de tableaux a été réalisée à une époque, pas si lointaine, où les appareils photo numériques ne comptaient que quelques millions de pixels ! Comme les images produites par ce type d’appareil ne supportaient pas un fort agrandissement, j’ai imaginé, de prendre une multitude d’images pour les assembler en post production. J’ai découvert quelques jours après, que David Hockney avait créé, à partir de 1982 des grands paysages ou des portraits avec cette technique.

Il va sans dire que la relation avec le modèle est très proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre − 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.